dimanche 3 mai 2015

Le voleur d'ombres


  Un premier roman qui m'a poussé à en découvrir d'autres...
Enfant, il vole les ombres des gens qu'il croise... et chacune de ces ombres lui confie un secret. Malgré lui, il entend les rêves, les espoirs et les chagrins de ceux qu'il aime. Que faire de cet étrange pouvoir...? Quelques années plus tard, le «voleur d'ombres» est devenu étudiant en médecine... Est-il encore capable de deviner ce qui pourrait rendre heureux ses proches, comme Sophie avec laquelle il étudie la médecine, ou Luc, son meilleur ami, qui voudrait changer de vie ? Et lui, sait-il où le bonheur l'attend ?
Amour d'une mère. Inoubliable premier amour. Amour qui s'achève... Amitié longue comme la vie... Le voleur d'ombres est une histoire d'amour au pluriel.

Ma critique

Une histoire peut-être simple mais si attachante. J'ai été accroché du début jusqu'à la fin!
Cette histoire est en effet, à mettre au pluriel: l'amour d'une mère envers son fils et vice versa, l'amour de jeunesse, l'amour de l'amitié, l'amour que l'on porte aux autres et l'amour retrouvé... Il y a néanmoins une petite critique: dommage que l'auteur n'ait développé davantage le don du personnage principal. Un peu par hasard, un été: ce livre m'a fait découvrir une nouvelle passion: la lecture!


" Il ne faut jamais comparer les gens, chaque personne est différente. L'important est de trouver la différence qui vous convient le mieux."




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire